terrasses de Rabelais

samedi 30 août 2008

Prolongez les plaisirs de l’été.


Il va faire beau. Si, puisqu’on vous le dit !  Alors, au retour des vacances oubliez la tropézienne et offrez vous une tranche rabelaisienne de soleil et d’art de vivre.  Parmi les restaurateurs adhérents aux « Tables de Rabelais », certains offrent sur le centre-ville ou en périphérie de Metz, un accueil sous parasol bien agréable et proposent des menus ou des plats gastronomiques à des prix  raisonnables.  

Ils ont compris qu’ils pouvaient faire connaître, à l’occasion de la belle saison,  la qualité de leur table sans pour autant ruiner leurs clients. Démonstration !

de découvertes en découvertes

Première surprise, La Ville de Lyon. On sait son chef  passionné de truffes, mais sait-on qu’il propose au déjeuner un premier menu à partir de 19 euros avec en entrée une gelée d’écrevisse en soupière de melon, suivi d’un pavé de veau risotto au jus de girolles et une nectarine en dégustation en dessert. Une agréable manière de se mettre en bouche sur une terrasse dont le charme tient à la tranquillité et à une vue sur le chevet de la cathédrale à couper le souffle !



Au Pampre d’Or, on déjeune quasiment au pied de la cathédrale. On n’échappe pas tout à fait à la vue des calandres qui descendent la rue d’Estrées, mais les six tables installées par Jean Lamaze sont confortables et font oublier ce désagrément. Pour 37 euros avec un verre de vin et un café, on savoure une tomate farcie aux escargots sautés aux herbes potagères, suivie d’une pièce de pluma (porc ibérique « cul noir ») et on termine avec un rafraîchissement de pêche à la menthe et petits-fours au café. Le tout servi dans une belle porcelaine blanche.

L’Ecluse et le Restaurant Maire proposent, à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre, deux restaurations gastronomiques  bien distinctes et offrent tous deux une terrasse à leurs clients. Difficile de résister au charme de celle d’Yves Maire qui propose sur sa terrasse privée, près de quarante couverts, les pieds au ras de l’eau. Son menu découverte servi en semaine au déjeuner est à 31 euros servi avec un verre de vin et un café. Ceux qui auront choisi la terrasse de l’Ecluse, sur la place de Chambre pour y goûter un  pigeon farci à la pâte de dattes et foie gras proposé à 28 euros  à la carte ne le regretteront pas. L’ambiance n’y est pas tout à fait la même. Etoile Michelin oblige ?

A dix minutes à peine du centre-ville, changement d’atmosphère : le restaurant de la Grange aux Ormes déploie sa terrasse d’été face à son golf. On pourrait penser le lieu réservé aux amateurs de ce sport. Il n’en est rien et le chef Fabrice Arnould propose une cuisine à la fois traditionnelle et moderne, pour un prix raisonnable. Le menu Délices de Rabelais est affiché à 27 euros, mais on peut déjà se faire plaisir en direct,  avec un filet de bar grillé et flambé à l’anis à 20 euros et un vin au verre à 3,50 euros. Quelques péchés de jeunesse dans l’accueil mais les qualités d’allant et de gentillesse qui vont avec. Et sous les parasols, face au green, on oublie tout !

A quelque vingt kilomètres de Metz, changement de style et de décor, on est à la campagne. Une Table de Rabelais est allée se nicher à Condé-Northen, sur la route allant à Boulay ! Nous sommes chez Virginie et Jean-Marie Visilit, les maîtres de la Grange de Condé qui, avec une vitalité rare, déploient depuis plus d’une décennie une activité de restauration et d’hôtellerie sans pareil.

Au bord de la piscine de cette ancienne ferme restaurée, on peut déjeuner lorrain pour moins de 16 euros, ou bien choisir un menu du marché à quatre plats pour 22 euros, ou faire le grand écart avec le menu Rabelais servi à 33 euros avec ses deux verres de vin. La cuisine est saine et spontanée.
A l’image du chef, on est ici dans le registre du bon vivant. Dès l’entrée, ça fleure bon le goût des pommes de terre rôties à l’ancienne et du porcelet à la broche, et si on aime, on est mis en confiance. On y trouve aussi, chose rare dans un restaurant plutôt réputé pour ses viandes et cochonnailles, un plat spécial végétarien fait à partir de légumes du jardin, garantis bio. Les Visilit voient large !

télécharger le guide "Metz tables Rabelais - 2008/2009" ...  

    soyez le premier à réagir à cette information.
Ajouter un commentaire
 
Objet:
   
Nom:
E-mail:
Site Web:
 
(pas d'HTML - les liens sont convertis si ils sont préfixés par http://)
 
se souvenir?