rentrée en Moselle

mercredi 12 septembre 2007 11:10 par la Semaine    Metz

Primaire : la fin de l'hémorragie

La Moselle voit-elle enfin arriver la fin de son hémorragie démographique ? C'est en tout cas ce qui ressort des propos tenus par le nouvel inspecteur d'Académie, Francis Defranoux.
" Cette rentrée est effectuée dans le département par 175 000 élèves présents dans 1 254 écoles ", a-t-il rappelé. En trois ans, entre 2003 et 2005, le département a vu la perte de 10 000 élèves. " Nous devrions être aujourd'hui au bout du tunnel "
, a annoncé le responsable avec une certaine retenue, sachant que l'alchimie de la fermeture ou du maintien des classes est rarement une science exacte. " A la rentrée scolaire 2008, nous ne perdrons plus d'élèves dans les écoles, ce sera encore un peu le cas dans les collèges du fait de l'effet mécanique. Nous voyons arriver l'étiage. "

Une annonce qui ne sera pas forcément synonyme d'un véritable gel des suppressions de postes d'enseignants, mais qui symbolise que la Moselle pourrait enfin retrouver une attractivité aux yeux de ses habitants. Sans doute la meilleure nouvelle de cette rentrée.

Apprendre le jour de la rentrée scolaire que le Gouvernement envisage de réduire le nombre des heures de cours voilà qui a peut-être donné du baume au coeur aux 175 000 mosellans qui ont fait leur rentrée. Du côté des enseignants, l'annonce laisse perplexe. Pas de quoi perturber dans l'immédiat une rentrée plutôt sereine.

À Metz, comme en Moselle-Est ou à Thionville, force est de constater que dans la grande majorité des cas, la rentrée s'est déroulée sans anicroches. Une ambiance propice au travail qui ne manquera pas. Lors de sa tournée de rentrée, le recteur de l'Académie Metz-Nancy, Michel Leroy, a notamment insisté sur la nécessité de hisser le niveau des jeunes Lorrains en développant notamment  l'accompagnement des élèves au sein des établissements mais également en dehors. Une démarche qui implique un véritable partenariat entre l'ensemble des acteurs concernés : les enseignants mais également les familles et le monde associatif. Un sacré pari mais qu'il est possible de relever comme l'illustre le renouveau de l'école Michel Colucci de Metz. C'est d'ailleurs par cette école primaire que le recteur a entamé sa tournée de rentrée.