ses propos n’engagent pas son média

vendredi 4 mai 2007 07:45 par TS (CLP)    Metz

http://jcdr.info est le blog médiatico-politique qui monte en puissance en ce moment en Lorraine. L'auteur n'est autre que JCDR (Jean-Christophe Dupuis-Rémond), célèbre journaliste à France 3, qui a donc dû choisir entre éthique journalistique et liberté du bloggeur, sans pour autant perdre son style corrosif et sans langue de bois.

Adolescent, Jean-Christophe Dupuis-Rémond se prédestinait à devenir pilote de chasse, mais il apprend durant les tests initiaux qu'il est victime de graves problèmes de vue. "Ma vie s'est arrêté le jour là", déclare-t-il. Désemparé, il décide tout de même de s'engager dans l'armée et part alors deux ans à Tahiti où un officier va alors le convaincre de passer son BAC (voir correctif de l'intéressé). Cette expérience à Tahiti va le former et l'endurcir. Passionné de photos, il va se charger de couvrir les concours hippiques. C'est donc en 1987 qu'il signe son premier papier. Puis il rentre en France, afin de poursuivre ses études en culture et communication où il sortira major de promo. En troisième année, c'est à la Cour des miracles de Nancy qu'il commence à travailler, en l'occurrence pour la RTL radio. Ce sera un travail difficile à concilier avec ses études "je devais me rendre en cours avec une valise contenant  constituant (correction à postériori de l'intéressé) un téléphone portatif  et cela sonnait toujours en cours". Mais la seule chose qui le "branchait" c'était la télévision et le service public, qu'il considère comme formateur et éducateur pour le public, qui peut ainsi se forger ses propres opinions.

C'est en 1995 que JCDR se lance dans la télévision. Il devient rapidement un journaliste reconnu à France 3 et une référence sur les questions de défense. Il est toujours présent sur les grands rendez-vous de l'actualité. Bernadette Malgorn, ancien Préfet de la Région Lorraine, aimait d'ailleurs le qualifier de "pitbull", pour sa façon de préparer les dossiers "C'est le meilleur disait-elle. C'est ma petite fierté". Mais JCDR n'a pas la langue dans sa poche. L'exemple de la prise de bec en direct avec Gérard Longuet, face à 800 000 spectateurs lors des régionales 2004, en est la preuve.

Corrosif et téméraire

Depuis janvier, Jean-Christophe Dupuis-Rémond ne présente plus l'émission politique de France 3 et ce qu'il ne donne plus à la télévision, il a décidé de le faire sur son blog. "Un blog, c'est une bulle d'existence librement offerte aux autres". Le style de JCDR est corrosif et spontané, comme un "jaillissement scriptural". Il ne corrige que les fautes d'orthographe et s'impose seulement "de rester dans les limites du raisonnable". Son blog propose de nombreux liens pour montrer que ce qu'il exprime est partagé par d'autres. Il propose le pour et le contre, toujours dans l'idée d'éduquer le lecteur.  Tout en précisant que "L'objectivité du journaliste n'existe pas car il ne fait que tendre vers l'honnêteté".

À ce sujet, JCDR a d'ailleurs décidé placer une bannière sur son blog, stipulant que ces propos n'engageaient pas son média. C'est un blog vu par les lecteurs comme une source d'information différente mais complémentaire. Selon des bruits qui courent, on retrouverait parmi ces lecteurs, Jean-Marie Rausch qui le lirait tous les matins, ainsi que Pierre René Lemas, Préfet de la Région Lorraine, qui recevrait régulièrement des notes de synthèse. Le lectorat du blog est en effet composé essentiellement d'élus. Tout cela flatte JCDR, mais il avoue ne pas comprendre car il ne croit pas vraiment au quatrième pouvoir. L'écrit et la lecture sont pour lui un jeu d'échange permanent. Le jeu étant d'essayer de donner et de chercher un sens. " Le bloggeur en jaillissement est un écrivain raté "avoue-t il.

Son billet " Ma dreamteam pour Metz " où il a dévoilé sa liste idéale pour les prochaines municipales de Metz a suscité un véritable engouement. Le matin des vœux du préfet, ce dernier lui a d'ailleurs signalé, en plaisantant, qu'il serait mieux la prochaine fois d'attendre un jour de plus pour écrire sur son blog, car à ce moment-là, tout le monde ne parlait que de l'article. En décembre, http://jcdr.info recevait 70 lecteurs/jour, 200 en janvier et 273 en mars. Record battu le dimanche 15 avril avec plus de 1200 visiteurs. Après la presse écrite, la radio, la télé, il fallait bien que JCDR viennent habiter la toile.